Faut-il un partenaire thaïlandais pour ma société en Thaïlande ?

Est-ce obligatoire d'avoir un partenaire thaïlandais pour mon entreprise en Thaïlande ? Visa Élite, Thaïlande, Forfaits d'adhésion, Visa Élite Gold, Visa Élite Platine, Visa Élite Diamant, Reserve Membership, Critères d'éligibilité, Processus de candidature, Services VIP, Avantages, Séjour prolongé, Investisseurs, Entrepreneurs, Seconde maison, Avantages exclusifs, Coûts des forfaits, Périodes de validité, Visa à long terme, Transferts à l'aéroport, Aide à l'ouverture de compte bancaire, Conseils financiers, Service de limousine, Voyage haut de gamme.

Table of Contents

Introduction

Lorsqu’on envisage de créer une entreprise en Thaïlande, une question fréquente se pose : Ma société en Thaïlande doit-elle avoir un partenaire thaïlandais ?

Dans cet article de blog, nous aborderons la question de la nécessité ou non d’avoir un associé local. Pour répondre à cette interrogation, il est essentiel de prendre en considération le cadre juridique thaïlandais, notamment la loi sur les entreprises étrangères (FBA – Foreign Business Act).

Key Points

  • En Thaïlande, les entreprises peuvent être détenues à 100 % par des étrangers et ne sont pas tenues d’avoir un partenaire thaïlandais. 
  • Toutefois, la propriété étrangère à 100 % peut être restreinte pour de nombreuses activités commerciales, et un partenaire thaïlandais peut être exigé.
  • La loi sur les entreprises étrangères précise les activités commerciales qui peuvent être détenues à 100 % par des étrangers et celles qui sont réservées aux entreprises thaïlandaises.

Mon entreprise doit-elle avoir un partenaire thaïlandais ?

Selon le Code civil et commercial thaïlandais, les entreprises peuvent être détenues à 100 % par des étrangers et ne sont pas obligées d’avoir un partenaire thaïlandais. Cependant, la capacité opérationnelle et l’engagement commercial d’une telle entreprise dépendent entièrement des activités commerciales spécifiques qu’elle exerce.

La loi de 1999 sur les entreprises étrangères (FBA) réglemente les investissements étrangers en Thaïlande dans le but de protéger et de promouvoir les intérêts des entreprises thaïlandaises. Cette loi spécifie les secteurs ouverts aux investissements étrangers et les conditions dans lesquelles les entreprises étrangères peuvent opérer en Thaïlande. De plus, elle interdit aux entreprises étrangères d’entreprendre environ cinquante types d’activités, notamment dans les domaines des services, du conseil, de la finance, etc.

Pour les 50 activités commerciales restreintes établies par la FBA, la propriété étrangère d’une société par actions simplifiée est plafonnée à 49,99 % (à moins qu’une licence d’entreprise étrangère ou une promotion du BOI n’ait été obtenue). Par conséquent, un partenaire thaïlandais devra détenir la majorité des parts.

Les entreprises qui ne sont pas soumises à des restrictions n’entrent pas dans les catégories interdites ou restreintes, telles que les sociétés d’import-export (en fonction de leur activité commerciale), qui peuvent être entièrement détenues et exploitées par des investisseurs étrangers en Thaïlande.

Peut-on exercer des activités restreintes en vertu du FBA dans une société détenue à 100 % ?

La licence d’entreprise étrangère (Foreign Business License – FBL) est une licence délivrée par le ministère du Développement des entreprises qui permet aux entreprises étrangères d’exercer des activités commerciales restreintes en vertu de la loi sur les entreprises étrangères. Toutefois, il est important de noter qu’il est souvent difficile d’obtenir l’approbation de la FBL.

Pour obtenir une telle autorisation, l’entreprise étrangère doit déposer une demande auprès du ministère du Développement des entreprises, accompagnée de documents justificatifs tels que le certificat d’enregistrement de la société, les statuts et la preuve de l’actionnariat. Les demandeurs devront également apporter la preuve d’un transfert de technologie.

Propriété étrangère à 100 % dans une société du BOI

Le Bureau de l’Investissement (BOI) en Thaïlande, relevant du gouvernement thaïlandais, a pour mission de favoriser les investissements étrangers et de soutenir la croissance économique du pays. Les entreprises éligibles bénéficient d’avantages substantiels grâce à la promotion du BOI, tels que la possibilité d’une propriété à 100 % par des étrangers, une plus grande facilité pour recruter des employés étrangers et l’obtention du certificat d’entreprise étrangère.

Il est important de noter que les entreprises promues par le BOI peuvent demander un certificat d’entreprise étrangère, offrant ainsi un avantage significatif. Si l’activité commerciale envisagée est sujette à des restrictions selon la loi sur les entreprises étrangères, la société peut demander ce certificat au du ministère du Commerce après avoir obtenu sa licence BOI.

Dans la pratique, les certificats d’entreprise étrangère sont généralement délivrés à toutes les entreprises titulaires d’une licence du BOI. L’obtention d’un certificat d’entreprise étrangère permet aux entreprises bénéficiant de la promotion du BOI d’exercer des activités restreintes par la loi sur les entreprises étrangères en tant qu’entreprise détenue à 100 % par des étrangers.

Cependant, bien que la promotion du BOI offre de nombreux avantages, il est crucial de comprendre que seules quelques activités commerciales sont soumises à la FBA. Les investisseurs étrangers doivent donc vérifier attentivement leur éligibilité à la promotion du BOI avant de s’engager.

La FBA et le contrôle des entreprises à majorité thaïlandaise

Les investisseurs étrangers se demandent souvent s’ils peuvent prendre le contrôle d’une société principalement détenue par des Thaïlandais sans enfreindre la loi sur les entreprises étrangères en matière de propriété.

La loi sur les entreprises étrangères met l’accent sur la propriété des actions plutôt que sur le contrôle de l’entreprise. Les investisseurs étrangers peuvent ainsi exercer un contrôle en disposant de droits de vote supplémentaires et en établissant des accords clairs. Il est crucial de le faire correctement sans compromettre les intérêts économiques des actionnaires thaïlandais dans l’entreprise.

Il est important de noter que l’utilisation de prête-noms est expressément interdite en vertu de la loi sur les entreprises étrangères (Foreign Business Act).

Nos réflexions 

Dans la plupart des cas, les grandes entreprises internationales ont des règles qui disent que leur entreprise à l’étranger doit être entièrement détenue par des étrangers. Si c’est le cas, elles peuvent probablement obtenir une ou plusieurs licences du BOI pour que l’entreprise soit complètement détenue par des étrangers. Mais cela peut coûter cher et ne marche pas forcément pour les petites entreprises.

Book a Call with our expert

Up to an hour consultation on the process of starting and running a business in Thailand.

During this session, our lawyer will provide insights into key areas, including company structure, outsourced employment services, taxes, accounting, and other general facets of running a business in Thailand. Additionally, we are here to address any other legal queries you might have, ensuring you have a comprehensive understanding of the topic at hand.

Our responses will be pragmatic, breaking down both the legal aspects and local practices in a manner that’s easy to grasp.

Should your questions require additional research, our experts will delve deeper and follow up with further insights via email.

This consultation is offered by legal experts fluent in English, French, or Thai.

VB & Partners, BOI Visa, Open a company in thailand, work permit in thailand, PEO service, representative ofice

Related Articles

Le portage salarial, les avantages et les inconvénients en Thaïlande
Le portage salarial (PEO - Professional Employer Organization), également connu sous le nom d'Employeur...
Activités commerciales du BOI éligibles à une promotion en Thaïlande en 2024
Les investisseurs étrangers qui envisagent des activités commerciales en Thaïlande sont souvent confrontés...
Accéder aux opportunités avec la création d'une société BOI en Thaïlande
Lors de la création d'une société en Thaïlande, il est crucial d'envisager sérieusement la possibilité...